LE NIANI - LE NIANI

Le NIANI est une entreprise qui a pour ambition de résoudre impérativement le problème de la consommation au sens propre du terme.Si manger et boire sont indispensables dans la vie de tout être humain, il convient d’affirmer sans risque de se tromper que les consommateurs sénégalais mangent mal. Ils sont aidés en cela par la commercialisation de produits impropres à la consommation qui inondent le marché. La pauvreté et l’ignorance favorisent la prolifération des produits alimentaires d’origine et de qualité douteuse, et non conforme aux normes exigées par l’OMS en matière de commercialisation de produits alimentaires. Face à cette menace sur la santé des populations l’action publique demeure encore inefficace. Un proverbe Chinois a bien raison de dire : « la longévité se trouve au fond du bol » ; au Sénégal si l’espérance de vie a beaucoup baissé, le fond du bol semble y avoir joué un rôle très déterminant. Le constat est ahurissant! Aventuriez-vous à compter le nombre de boissons sucrées vendues sur le marché sénégalais et vous verrez à quel point les populations sont menacées. Les produits alimentaires impropres à la consommation sont un danger pour la Santé publique. Les marchés Sénégalais sont inondés de produits alimentaires de toutes natures dont une bonne partie provient de la contrebande. En effet chaque jour qui passe dans notre pays nous découvrons de nouvelles boissons dont on fait la promotion des prétendues vertus à fortes doses de publicités à travers nos médias. Faites un tour à PETERSEN avec ses nombreux marques de boissons. A cela il faut ajouter des poudres de boissons composées essentiellement de produits chimiques.En passant devant les étales on ne peut être triste et inquiets à la fois.Triste pour ces milliers de consommateurs innocents qui font tout le temps leurs achats dans ces étales de la mort lente et douce inquiet car tout cela se fait au vu et au su des autorités qui, malheureusement restent de marbre. En effet il faut une volonté politique pour que la qualité des produits alimentaires soit une priorité. Mais les choses sont beaucoup plus compliquées. La surveillance des produits alimentaires est rendue plus difficile par la complexité de leur fabrication. Avec les procédés de mélange de produits chimiques, il est possible de faire du faux et artificiels jus de fruits. C’est le cas, par exemple, du jus d’orange faits exclusivement à partir de produits chimiques, sans aucun apport d’orange naturel. C’est pareil pour de nombreux produits laitiers dont on dit qu’ils sont 100% naturel alors qu’ils sont faits à base de maïs et de manioc.Pour ce qui est des bouillons et autres produits d’assaisonnement, c’est encore pire !!! Certains d’entre eux seraient à l’origine de nombreux cas de maladies liées à la tension artificielle et des nombreux cas d’AVC.Les cas de diabète (400.000 au Sénégal), de cancer (800 nouveaux cas sont enregistrés chaque année chez les enfants entre 12 à 20.000 cas chez les adultes). Chaque année le Sénégal enregistre 25.000 à 30.000 nouveaux cas d’insuffisance rénal avec 40% de la population qui souffre d’hypertension artérielle ou de diabète. Toutes ces maladies seraient liées à la consommation de ces produits.L’Etat du Sénégal consacre une enveloppe très forte pour les soins qui doivent être apportés aux populations atteintes de maladies chroniques. Combien l’Etat injecte-il en termes de subventions pour la gratuité de l’hémodialyse.Nous pensons que ces efforts financiers devraient être orientés vers la formation du citoyen capable d’avoir une attitude responsable. Les bases de l’éducation à la consommation doivent être instaurées depuis l’école élémentaire pour que les enfants puissent se demander avant la consommation d’un produit, qu’es ce que ça peut leur apporter et si oui non le produit respecte les normes établies. Si une telle question continue d’être négligée. L’Etat continuera de dépenser des montants faramineux qui ne serviront à terme à rien.Quand on veut régler un problème aussi sérieux, il faudrait l’attaquer à la racine en faisant connaitre aux Sénégalais dans leur écrasante majorité, les comportements qu’ils devraient avoir dès le bas âge. L’ambition du NIANI est nager à contre-courant mettre à la disposition du consommateur de produits à hautes valeurs. Sa devise : (son crédo) : « Satisfaire le client ou disparaitre ». Donner des conseils de santé pour le bien être, lutter (combattre) farouchement contre la publicité mensongère. Le produit phare du NIANI est le Fonio précuit.

Commentaire(s)

Aucun commentaire
Vous devez saisir un titre, un commentaire et noter l'annonce Le format de votre adresse email est incorrect Merci pour votre commentaire, notre équipe le validera sous réserve qu'il respecte nos conditions générales d'utilisation
Toutes les annonces :   1 à 30 sur 10  
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK